Download Imagerie en ORL by Frédérique Dubrulle PDF

By Frédérique Dubrulle

ISBN-10: 2294704983

ISBN-13: 9782294704987

L. a. pathologie ORL souvent peu connue des radiologues est difficile à interpréter. los angeles radiographie regular ayant presque complètement disparu, seules les strategies d'imagerie en coupe, réputées plus complexes, sont utilisées. IRM et scanner sont en effet indispensables au diagnostic de l. a. pathologie inflammatoire (sinusites) ou tumorale (tumeurs du larynx, du pharynx...). Ils constituent désormais des examens de première goal et sont également le complément integral de tout bilan d'extension dans le cadre d'une research oncologique.

L'ouvrage composé de three events : massif facial - région cervicale et VADS - os tempral et attitude pontocérébelleux, réalise un bilan complet de l'imagerie des différentes pathologies.

Richement illustré, il présente pour chaque partie, les rappels anatomiques, les techniques d'exploration et les bilans radiologiques par pathologie.

Le seul ouvrage complet pour les radiologues et les ORL
- Le massif facial, los angeles région cervical et VADS, os tempral et l'angle pontocérébelleux avec pour chacun :
▪ Des rappels anatomiques.
▪ Les suggestions d'exploration.
▪ Les bilans radiologiques par pathologie.
- 700 illustrations.
- 30 dessins anatomiques précisant les régions d'investigation.

Show description

Read or Download Imagerie en ORL PDF

Best french_1 books

Poup#es, chiffons Cie

Une nouvelle tendance de dcoration très en fashion actuellement. Prsentation d’une trentaine de poupes et autres petits objets en tissu pour son intrieur. Une poupe du matin, un oiseau sur sa branche, une travel Eiffel inattendue, un cœur ou une toile, une fourchette et un couteau pour faire « comme si »… Un univers tout en douceur et en dlicatesse à dcouvrir et à raliser…

Autoformation et aide au diagnostic en hématologie avec le logiciel ADH

Cet outil multim? dia d'autoformation a ? t? r? alis? `l’aide d’un logiciel de base de donn? es pour faciliter los angeles recherche d'informations multicrit? re. Le livre permet une session rapide des maladies sous forme de fiches cliniques et biologiques. Le logiciel ADH, `travers cette recherche multicrit?

Le Petit Guide illustre de la Formule 1

Юмористический «гид» по автогонкам Формула-1 с иллюстрациями знаменитого автогоночного карикатуриста Жан-Луи Фишмана

Extra info for Imagerie en ORL

Sample text

Références [1] Guide du bon usage des examens d’imagerie médicale – SFR – 27-09-2004. [2] Peyronny C, Bely N, Hurtier O, Bonfils P, Halimi P. Comment interpréter une TDM dans la pathologie inflammatoire des sinus. Feuillets de Radiologie 1995 ; 35 : 321-32. [3] Marsot-Dupuch K, Genty E. Les variantes anatomiques des sinus de la face. J Radiol 2003 ; 84 : 357-67. [4] Clair C, Clergeot-Grelier ML, Morin O, Boulahdour Z, Kastler B. Variantes anatomiques des cavités nasosinusiennes : prévalence et implication dans les sinusites chroniques.

Infections nasosinusiennes 35 Fig. 2-20. Mucocèle frontale. Coupes TDM axiale (a) et coronale (b) : large lésion développée au niveau du sinus frontal gauche, soufflant les parois en les amincissant. Développement inférieur vers l’orbite dont elle refoule vers le bas le contenu. Coupes IRM coronale T1 (c) et axiale T2 (d) : très net hypersignal spontané T1 et hyposignal T2 plus inhomogène. Refoulement inférieur des composantes intraconiques. abcès sous-périosté et d’une ostéomyélite de l’os frontal souvent secondaire à une sinusite frontale [48].

Abcès sous-périosté et d’une ostéomyélite de l’os frontal souvent secondaire à une sinusite frontale [48]. Extension orbitaire Les complications des sinusites sont essentiellement orbitaires (3 % des cas de sinusite), par propagation de l’infection à partir des cellules ethmoïdales (beaucoup plus rarement et par ordre décroissant : sinus sphénoïdal, maxillaire et frontal) [49]. Elles résultent le plus souvent d’une sinusite récidivante insuffisamment traitée. La propagation de l’infection se fait soit par extension directe avec une ostéite (lame papyracée), soit plus rarement par thrombophlébite rétrograde (veines ethmoïdales dépourvues de valves) ou embole septique systémique.

Download PDF sample

Rated 4.50 of 5 – based on 9 votes